Tempo Blues,  Agence de Booking     Tournées Précédentes

Frank Goldwasser
"L'un des guitaristes les plus talentueux de sa génération"

Né à Paris en 1960, Frank Goldwasser apprend à jouer de la guitare en autodidacte dès l’age de 16 ans en s’inspirant de la musique d’Elmore James, T-Bone Walker et BB King. En 1980, tandis qu’il étudie la peinture à l’Ecole des Beaux Arts, il rencontre le bluesman californien Sonny Rhodes, qui est en tournée en France. A l’issue d’un concert donné ensemble à Reims, Rhodes prend Goldwasser sous son aile et l’invite à le rejoindre à San Francisco afin de poursuivre son rêve de devenir musicien professionnel. L’année suivante, le jeune guitariste abandonne ses études pour émigrer aux Etats Unis. Installé chez un cousin à Oakland, c’est tout d’abord au sein du groupe de Troyce Key qu’il trouve un emploi. Position de choix, puisque l’apprenti-bluesman y aura l’opportunité d’accompagner plusieurs de ses héros, grandes stars du blues de la Côte Ouest: Percy Mayfield, Big Mama Thornton, Jimmy McCracklin, Lowell Fulson, Pee Wee Crayton.
Baptisé “Paris Slim” par les musiciens du cru, Frank Goldwasser monte son premier groupe en 1984, avec lequel il anime les week ends du Eli’s Mile High Club de Oakland. Leader du “house-band”, il engage et accompagne les stars locales, dont Ron Thompson, Elvin Bishop, Nick Gravenites, Eddie Ray et Joe Louis Walker. Remarqué par le légendaire Charlie Musselwhite, il prend place au sein du groupe de l’harmoniciste où il résidera pendant près d’un an.

Frank Goldwasser enregistre son premier disque en décembre 1984. Le quarante-cinq tour figure rapidement dans le juke-boxe de nombreux clubs locaux, et la réputation du jeune guitariste français grandit. Le journaliste Lee Hildebrand écrira dans les pages de l’hebdomadaire East Bay Express: “Goldwasser est le plus impressionnant des jeunes guitaristes de blues que la région ait produit depuis longtemps”.

En 1986, Goldwasser figure à l’affiche du San Francisco Blues Festival, puis tourne avec Mitch Woods and the Rocket 88’s à travers les Etats Unis. Un premier album, “Blues For Esther”, est nominé aux prestigieux WC Handy Awards en 1989. La même année, Frank est appelé par son ami Nick Gravenites à remplacer Mike Bloomfield pour plusieurs concerts d’une réunion historique de l’Electric Flag.

Il accompagne les bluesmen de Chicago Sunnyland Slim et AC Reed en visite sur la Côte Ouest, puis participe à de nombreuses séances d’enregistrements, avec entre autres l’harmoniciste-chanteur Mark Hummel, Billy Dunn, Byther Smith, Johnny Nitro et Mississippi Johnny Waters. Goldwasser tourne en Europe au début des années ’90. Son groupe accompagne Phillip Walker et Joe Houston lors du festival d’Albi en 1993. Le journaliste français Jacques Périn écrira dans le mensuel musical Soul Bag: “Avec une sensibilité à fleur de peau et une connaissance profonde de son sujet, Frank Goldwasser est un des meilleurs guitaristes de blues de sa génération”.

Entre 1993 et 1998, Goldwasser ne cesse d’écumer les clubs de la région de San Francisco et participe aux festivals de Portland (Oregon), Sacramento (avec Phillip Walker), et Oakland. Un second album, “Bleedin’ Heart”, est produit par Joe Louis Walker et publié par le label Globe. En 1998, il participe à l’album “Mountain Top West Coast Blues Summit” avec l’harmoniciste Gary Smith. Entre temps, il aura collaboré à deux albums de son ami Benoît Blue Boy, “Couvert De Bleus” (1994) et “Lent Ou Rapide” (1997).

Installé à Santa Barbara depuis 1999, Frank participe à plusieurs albums pour le label Fedora, dont ceux de Fillmore Slim, Hosea Leavy et Harmonica Slim, Riler ”Iceman”Robinson et Tommy Bankhead. En 1999 et 2000, Il tourne en Europe avec JJ Malone, Clay Hammond, Fillmore Slim, Little Arthur Duncan et Iceman Robinson. En été 2001, Goldwasser accompagne Willie “Big Eyes” Smith, Hubert Sumlin, Pinetop Perkins et Rusty Zinn au festival de Seattle (Washington). Dans la région de Los Angeles, Frank joue régulièrement en club (Cozy’s, Yesteryears) avec les harmonicistes-chanteurs Kim Wilson et R.J. Mischo. Frank participe à la réalisation d’un album avec Mischo, ainsi qu’avec le légendaire chanteur-guitariste de Chicago Jimmy Dawkins, dont la sortie est suivie d’une tournée au printemps 2002. En automne de la même année, Goldwasser accompagne le chanteur harmoniciste de Chicago Billy Boy Arnold pour une série de concerts sur la Côte Ouest.

Fin 2003 est sorti sur le label allemand Crosscut une nouvelle réalisation enregistrée à Los Angeles. Y participent entre autres JJ Malone et Phillip Walker. Courant 2004 le live enregistré au festival de Lucerne à l’automne 2003 en compagnie de son Super Down Home Trio sortira sur Cosscut également. De même qu’un album enregistré avec Finis Tasbee au chant et Kirk Fletcher à la guitare.
Frank Goldwasser